PIETRAGALLA - DEROUAULT - "LORENZACCIO"

Parue le

- Danse
Fresque ambitieuse et œuvre hybride, ce « Lorenzaccio » vibre des battements de deux cœurs : la forme et le sens

 

lorenzaccio pietragalla palais festivals cannes

 

De Alfred de Musset


Une création d’une dense originalité qui met deux langages au service d’une expression artistique inédite : ici la danse échappe au carcan d’un banal rôle d’intermède pour parler d’une même voix que le théâtre. Les chorégraphes ont réussi la symbiose des deux arts vivants, menant les interprètes du Théâtre du Corps à nous danser le jeu d’une pièce intemporelle, moderne, qui brosse le portrait d’une humanité en perte de repères, en quête d’absolu, illuminé par les mots d’un immense auteur. Une dualité qui fait écho à celle de son personnage central, ce Lorenzaccio aux deux visages, lâche ou héros, grotesque ou sublime, débauché ou vertueux, qui sera prêt à tuer en s’imaginant racheter ses fautes. Marqué d’une véritable esthétique cinématographique, le spectacle convoque sur scène un autre personnage remarquable : la Florence trépidante et libertine du 16e siècle, qui prend vie au cœur d’un décor numérique foisonnant où les images 3D intensifient le mouvement en nous projetant vers de multiples lieux, à l’intérieur ou à l’extérieur. Fresque ambitieuse et œuvre hybride, ce « Lorenzaccio » vibre des battements de deux cœurs : la forme et le sens !


Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

*Organisé avec le soutien du Groupe Barrière
 
 

DP - PIETRAGALLA - DEROUAULT DP - PIETRAGALLA - DEROUAULT

« Revenir à la liste des actualités