LE MALADE IMAGINAIRE - Théâtre

Parue le

- Théâtre

Un remède parfait contre les antidépresseurs et les burnout modernes !

 

malade imaginaire palais festivals cannes
 
Convaincu de souffrir mille maux, Argan impose son autorité et ses exigences comme les diktats d’un mourant. Autour de lui, Béline, sa seconde épouse, se presse auprès du vieil homme qui paraît sur le point de succomber, tout comme pléthore de médecins désireux de multiplier les examens et pseudo remèdes pour complaire à leur riche patient. Mais il y a aussi la malicieuse Toinette, pas dupe du jeu des « courtisans », et Angélique, la fille amoureuse de Cléante, bien décidée à braver la volonté de son père.

L’ultime œuvre de Molière est une comédie-ballet qui oscille avec un bel équilibre entre farce extravagante et drame crépusculaire, et quand on se rappelle que celui-ci interprétait Argan le jour de son décès, on goûte d’autant plus certains savoureux dialogues. Michel Didym réussit une jolie harmonie scénographique, où le classicisme est coloré par le jeu dynamique des comédiens et la complicité d’une partition musicale distillant quelques surprises. Un remède parfait contre les antidépresseurs et les burnout modernes !
 
 

DP - LE MALADE IMAGINAIRE DP - LE MALADE IMAGINAIRE

« Revenir à la liste des actualités