Eté 2019 à Cannes : fréquentation soutenue, dynamisée par un événementiel festif

Parue le

Des festivals de musique à guichet fermé, un record de fréquentation pour Les Plages Electro et Le Bal des Fous, une offre festive renouvelée dans de nombreux établissements cannois, Cannes réinvente la fête et booste sa fréquentation. 

Une hôtellerie cannoise performante
Juin annonçait déjà une saison prometteuse avec une hausse de la fréquentation de 6% par rapport à 2018 (correspondant à un taux d’occupation de 76% contre 69%).
En juillet, le taux d’occupation a atteint 80%, toutes catégories d’hôtels confondus, pour se maintenir à un niveau sensiblement identique à celui de 2018.
D’après les premiers résultats annoncés, le mois d’août s’annonce exceptionnel pour la plupart des établissements hôteliers avec un taux d’occupation global de 90% (+3 points), un prix moyen de +3% et un RevPar de +6%.
Les indicateurs pour septembre sont en forte augmentation avec d’ores et déjà des taux de réservation hôteliers de 60%.

L’offre hôtelière, composée de 120 hôtels, se renouvelle grâce aux investissements massifs réalisés depuis 10 ans (900 millions d’euros). La destination bénéficie par ailleurs d’une hôtellerie indépendante - accessible et diversifiée - à partir de 60€ en 2* en passant par des 4* à 160 €, permettant d’accueillir une large clientèle :
- Principalement française, malgré une légère baisse en juillet de 5 points, en raison de la canicule et au profit des côtes Atlantique et de la Manche.
- Les Américains arrivent en seconde position, en progression de 3 points grâce aux dessertes aériennes Delta et de la Compagnie depuis mai 2019. Cette performance devrait se renforcer avec l’ouverture d’une nouvelle ligne en mai 2020 d’United et son vol direct NYC/ NCE.
- En 3ème position, les Anglais progressent de 1,5 point, un marché qui résiste malgré les craintes liées au Brexit.
- Suivent le marché italien (stable), l’Allemagne en progression d’un point, puis la Russie.
- Les clientèles du Moyen-Orient sont venues nombreuses, principalement au mois d’août et dans les établissements de luxe.

Des restaurants plus attractifs
La rénovation spectaculaire des quartiers de la Ville (dont la Rue Félix Faure, le boulevard Gazagnaire, la Promenade Jean Hibert, Bocca centre) améliore l’attractivité commerciale et la qualité de vie des habitants et des visiteurs.
L’embellissement et l’agrandissement des terrasses (+64% pour les établissements de la rue Félix Faure) à l’abri de la circulation automobile, favorisent la réappropriation des lieux par la clientèle et la consommation dans les établissements.

Une fête réinventée
Fréquentation record pour la 14ème édition des Plages Electro ! 40 000 festivaliers se sont retrouvés de 14h jusqu’à 5h du matin, du 9 au 11 août : 4 scènes, un village avec Food trucks, stands partenaires, activités ludiques. Sans oublier la plage du Palais des Festivals comme écrin pour profiter du soleil, de la mer et … du dance floor !
Le Bal des Fous remporte tous les suffrages de popularité ! 5 000 fous se sont déguisés sur la Terrasse du Palais des Festivals chaque dimanche … et ont fait de ce rendez-vous cannois l’événement le plus festif et coloré de la Côte d’Azur.
Les nouvelles plages de la Croisette, agrandies et harmonisées, ont permis aux plagistes de rivaliser avec de nouveaux concepts événementiels : DJ sets, soirées à thèmes, restauration originale …

Le renouveau du nightlife à Cannes a dynamisé l’été, avec notamment :
l’original cabaret Médusa, et le Gotha club qui a fait peau neuve au Palm Beach après un an de travaux,
le Bâoli et son nouveau rooftop Cloud Nine
Dernier né, le Bisous Bisous au Palais des Festivals, un club pop qui casse les codes !

Des spectacles qui affichent complets
- Les Nuits Musicales du Suquet et Jazz à Domergue ont affiché complets chaque soir. L’un classique a réuni des solistes talentueux au cœur du quartier historique. Le second dans les jardins de la Villa Domergue a présenté un plateau d’artistes renommés de la scène Jazz.
- Les concerts de la Terrasse du Palais des Festivals ont également fait recette avec 2850 personnes pour Jain et 1600 personnes pour le concert exceptionnel de Franz Ferdinand. Quant au concert de l’Orchestre de Cannes « Il était une fois les musiques de films », il a fait salle comble au Théâtre Debussy, soit 1060 places.
- Le Festival d’Art Pyrotechnique, prisé des artificiers du monde entier, attire toujours autant de public, plus de 700 000 personnes sur la Croisette et de nombreux autres sur les hauteurs. Une popularité aussi visible sur les réseaux sociaux avec nouveauté cette année : la diffusion en direct des feux sur Facebook comptabilisant plus de 200 000 vues.
- La saison estivale se clôture avec le traditionnel Festival d’Art Russe qui offre un panorama des arts et une expression artistique de la Russie. Il a attiré plus de 4 500 participants.

Des expositions captivantes
La forte progression de fréquentation des expositions témoigne de l’effervescence estivale !
Le Musée Ephémère du cinéma, avec l’exposition Sergio Leone au Palais des Festivals, a ouvert ses portes à plus de 13 000 visiteurs.
Avec une fréquentation en hausse de plus de 40% (par rapport à 2018), l’exposition Niki de Saint Phalle, connait elle aussi un franc succès au Centre d’Art la Malmaison et à la Villa Domergue.
L’exposition « L’Homme au Masque de Fer » au Musée de la Mer de l’Ile Sainte-Marguerite a déjà accueilli plus de 33 000 personnes depuis le 15 juin.

« La destination Cannes a su créer les conditions d’une saison estivale réussie. L’offre hôtelière réactive et diversifiée, ainsi que les investissements de la Ville de Cannes et de tous les établissements privés, ont fortement contribué à l’attractivité touristique. Les publics ont plébiscité une offre festive et culturelle à la fois populaire, exigeante, créative et innovante. »
Christine Welter, Présidente du Syndicat des hôteliers de Cannes

CP Eté à Cannes fréquentation CP Eté à Cannes fréquentation

« Revenir à la liste des actualités