EH BIEN, DANSEZ MAINTENANT !

Dimanche 28 avril 2019 - 16:30

Théâtre Croisette – Hôtel JW Marriott Cannes
EhBienDansezMaintenant

BILLETTERIE

+33 (0)4 92 98 62 77

Du lundi au samedi de 10h à 18h et 1 heure avant chaque représentation sur le lieu du spectacle.

Pensez-y !
Découvrez le nouvel espace Pavillon Gourmet du Palais lors des spectacles. Alors qu’il vous est demandé d’arriver plus tôt pour les contrôles de sécurité, liez l’utile à l’agréable et offrez-vous un moment de gourmandise et de plaisir avec le comptoir du Pavillon Gourmet ! Vous profiterez d’un rafraichissement ou de l’une de nos ardoises salées* dans un lieu convivial.
* Selon les configurations du spectacle.

- Musique
Benjamin Levy, Direction
Félicien Brut, Accordéon

Présentation

Nino Rota
Danses, extrait de Le Guépard (Il Gattopardo) de Luchino Visconti

Richard Galliano
Petite suite française
Tango pour Claude

Thibault Perrine
Souvenirs de bal, fantaisie concertante pour accordéon et orchestre - création mondiale


Il y a tout juste un siècle, pour panser les blessures d’une guerre atroce, la France vit au rythme effréné des années folles... Paris danse, Paris chante et l’accordéon devient le symbole du foisonnement culturel de l’entre-deux-guerres.

Voici aujourd’hui ce piano à bretelles invité en soliste dans un programme symphonique. Pendu aux épaules de Félicien Brut, il nous livre son histoire, une histoire de migrations et de rencontres sur fond de valse musette. Les souvenirs affleurent, dessinent l’épopée passée et éclairent les folles années à venir de cet incroyable instrument…
De Treno popolare en 1933 à Paranoid Park en 2007, Nino Rota aura composé plus de 150 musiques de films : celles de Federico Fellini, dont il était le compositeur attitré, du Guépard de Luchino Visconti ou de la saga Le Parain qui lui offrit la reconnaissance et la gloire internationale.

Accordéoniste, bandonéoniste, compositeur, concertiste, Richard Galliano s’exprime dans tous les genres musicaux, de la musique classique au jazz. Si la Petite suite française montre combien la valse musette peut se nourrir d’harmonies propres au jazz, le Tango pour Claude témoigne quant à lui la rencontre entre la musique française et le « tango nuevo » de Piazzolla.
Enfin, restons dans la danse avec le Souvenir de bal de Thibault Perrine, une œuvre qui sera donnée pour la toute première fois et dont le public cannois a été choisi pour assister à la création mondiale.

PRESSE

Retrouvez tous les communiqués
de Presse.