SPECTACLE : « EDMOND » le 22 avril décalé à 20h30

Parue le 07/03/2018

En raison de l’évènement international RED BULL AIR RACE et de la forte affluence prévue à Cannes les 20-21-22 avril, la circulation au centre-ville de Cannes sera modifiée. Le boulevard de la Croisette sera notamment interdit aux véhicules durant la compétition.
 
Ainsi, par anticipation à ces difficultés, le Palais des Festivals reporte à 20h30 la représentation d’EDMOND le dimanche 22 avril, Théâtre Debussy, initialement prévue à 16h, afin de limiter la gêne occasionnée pour le public.
Cependant, ne pouvant assurer l’accès au parking du Palais des Festivals, ni garantir la disponibilité de places libres en nombre suffisant, il est conseillé aux spectateurs de privilégier les parkings se trouvant au nord de la voie rapide : Saint-Nicolas, Petit-Juas, Suquet Forville et de prévoir une marge suffisante avant le début de la pièce de théâtre.
 
Les billets achetés restent valables pour la représentation de 20h30. Les personnes non disponibles en soirée doivent adresser leurs places à la Billetterie du Palais des Festivals avant le 24 mars, afin de bénéficier d’un remboursement.
 
Pour plus d’informations : Billetterie du Palais des Festivals au 04 92 98 62 77.
 
EDMOND
De et mise en Scène : Alexis MICHALIK
Avec : Guillaume SENTOU (Edmond Rostand), Pierre FOREST (Constant Coquelin) et 10 autres comédiens
 
Honorées de 5 Molières, le 29 mai 2017, dont celui du meilleur spectacle de Théâtre privé, la pièce triomphe sur toutes les scènes françaises depuis sa reconnaissance parisienne.
 
La genèse d’un chef-d’œuvre transcrite par douze comédiens virevoltants au fil d’une succession de tableaux qui ont la luxuriance d’une fresque épique.
 
L’histoire :
Décembre 1897, Paris.
Edmond Rostand n'a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d'angoisses. Il n'a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n'est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de cœur de son meilleur ami et du manque d'enthousiasme de l'ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit.  Pour l'instant, il n'a que le titre : Cyrano de Bergerac.

Téléchargez cette actualité au format .pdf Téléchargez cette actualité au format .pdf

« Revenir à la liste des actualités